Précédent | 
|
| |

L’ouverture de la fromagerie – épicerie fine Au Bon Terroir, dans l’artère commerçante leersoise, était très attendue. Samedi matin, les clients étaient déjà nombreux à pousser la porte de ce nouveau commerce de qualité. | VDN Publié le 04/02/2018 P Par Marjorie Duponchel La nouvelle fromagerie propose aussi des produits d’épicerie fine et de la charcuterie italienne. Dès l’ouverture de la boutique Au Bon Terroir, samedi matin, les premiers curieux s’arrêtaient devant la vitrine de cette nouvelle enseigne de fromages et épicerie fine, installée dans l’ancien café Le Terminus, à l’entrée de la rue des Patriotes (côté église). « Ça manquait depuis la fermeture de la crémerie, relève Dominique, retraitée. Le magasin est joli et ça va étoffer le choix de commerces dans la ville. » « Nous proposons une cinquantaine de références de fromages qui viennent de petits producteurs, dont beaucoup de la région. » Pasquale Spatafora et sa fille Giovanna, les propriétaires, n’ont pas voulu faire d’ombre aux autres commerçants de la rue. C’est pourquoi ils ont choisi d’ouvrir une fromagerie, agrémentée de produits d’épicerie fine et de charcuterie italienne uniquement : « Nous proposons une cinquantaine de références de fromages qui viennent de petits producteurs, dont beaucoup de la région, annonce Pasquale. La charcuterie est en provenance d’Italie uniquement, car il n’était pas question de faire concurrence aux bouchers de la rue ! » Gaufres, confitures, anti-pasta, épices, biscuits, mais aussi 50 références de vins (français et italiens) sont aussi présentés dans les rayons de cette boutique au style résolument moderne. « Nous avons eu des surprises avec le gros œuvre car le bâtiment est très ancien. Nous pensions ouvrir un peu plus tôt », regrette Pasquale. « Mais cette fois, c’est parti ! Nous espérons que les clients seront satisfaits et nombreux ! », se projette maintenant Giovanna, la gérante officielle du Bon Terroir. Une salle de dégustation dès la semaine prochaine Pour l’ouverture, le père et la fille ont pu compter sur le soutien d’une collaboratrice de chez Losfeld, le célèbre fabricant de fromages roubaisien avec qui le magasin travaille. Maria et Nathalie, la sœur aînée et la nièce de Pasquale, font aussi partie de l’aventure : la première à mi-temps au magasin, la seconde pour le service dans la salle de dégustation à l’étage, qui sera accessible à compter du mardi 13 février. « Nous pourrons accueillir jusqu’à 25 personnes, pour l’apéro avec planches et salades ou en espace privatisé, pour des évenements familiaux notamment », se réjouit Pasquale qui, après cinq mois et demi de travaux, est heureux de reprendre contact avec la clientèle.

Les 5 prochains évènements

  • LOTO

    L'Union Commerciale organise son LOTO le 1er...
  • « Tendance et fraîcheur » remplacera La Buissonnière

    C’est une bonne nouvelle pour les Leersois mais...
  • Au Bon Terroir: la nouvelle fromagerie est ouverte

    L’ouverture de la fromagerie – épicerie fine...
  • ARTISANALES 2018

    Le salon des Artisanales accueille chaque année...

Les 5 derniers articles

  • Michael Copin

    Leers Michaël Copin rouvre son magasin rue des...
  • Les «navettes» des fêtes du Moulin sont sorties du four

    Les «navettes» des fêtes du Moulin sont sorties...
  • Le premier ministre , Édouard Philippe en visite à Leers.

    LEERS Le Premier ministre a passé du temps avec...
  • La famille Petiau, heureux propriétaire de La Carte à Bondues

    Chez les Petiau, on ne baisse pas les bras...
  • La Buissonnière en dates

    2009 La famille Petiau loue La Buissonnière à...
"